[Salle 2] Samedi 5 décembre 2020 – 15h00 à 16h00

Parmi les formes et les expérimentations qu’a connu la bande dessinée depuis la fin du XXe siècle, l’abstraction figure assurément en bonne place. Initiée par des réflexions au sein des périodiques Atrabile et Comix Club, revue fondée par des auteurs s’interrogeant sur leurs pratiques, la question de l’abstraction en BD a essaimé récemment vers les cercles universitaires (Université de Liège). On lui connaît également des développements ailleurs qu’en Europe (Andrei Molotiu, Fantagraphics, 2009).

Avec :

Sammy SteinDessinateur et plasticien, il publie chez Matière (Sculpture), dans la revue Lagon dont il est membre de la direction éditoriale et édite aussi ses propres livres
Jean-Charles Andrieu de LevisDocteur en langue française et théoricien de la bande dessinée ayant notamment participé à l’imposant ouvrage sur la BD abstraite publié par la 5e Couche et l’Université de Liège
ManuelManuel est à la fois le pseudonyme de l’auteur belge, et le nom d’un concept de son travail de bande dessinée expérimentale cérébral, basé sur des mises en page géométriques
Christian RossetAuteur, journaliste, membre du comité de pilotage du SoBD, animateur de la rencontre