[Salle 2] Samedi 5 décembre 2020 – 14h00 à 15h00

Comme les autres arts visuels, graphiques, plastiques, la bande dessinée n’ignore pas la question de la forme. L’élaboration d’une palette de formes expressives fait partie du travail des artistes et des expérimentations qu’ils mènent. Il est indéniable que la question de la forme, invariablement présente depuis les débuts du 9e art, a connu ces dernières années un regain de vigueur dont témoignent des maisons d’édition comme Adverse, Matière ou Tanibis. Artistes, chercheurs et éditeurs croiseront leurs avis sur ces orientations modernes du 9e art, et diront si elles se font au détriment des récits.

Avec :

Alexandra AchardChercheur en théorie de la bande dessinée, collabore notamment aux revues Pré Carré et À Partir de
Sammy SteinDessinateur et plasticien, il publie chez Matière (Sculpture), dans la revue Lagon dont il est membre de la direction éditoriale et édite aussi ses propres livres
Jean-Charles Andrieu de LevisDocteur en langue française et théoricien de la bande dessinée ayant notamment participé à l’imposant ouvrage sur la BD abstraite publié par la 5e Couche et l’Université de Liège
Christian RossetAuteur, journaliste, membre du comité de pilotage du SoBD, animateur de la rencontre